Au Café du Rendez-vous

Ce roman d’Afrique du Sud brasse tout un microcosme masculin à travers les yeux du personnage principal, une femme.

La narratrice se retrouve dans une bourgade pour des recherches sur des papillons. Elle doit donc mener ses recherches sans bouleverser l’environnement pour analyser au mieux les insectes. En parallèle de cette étude purement scientifique, la narratrice s’installe dans la bourgade. Commence alors une autre étude, celle des hommes l’entourant. Si son attention se porte sur les insectes, la nôtre est bien sûr très attirée par tous ces hommes qu’il soit policier, officier de justice ou juste là. Chaque homme est intrigué par cette femme. Elle bouleverse complètement la ville car c’est un catalyseur des rivalités et des rancœurs.

C’est ce climat qui est particulièrement réussi dans le roman, ce qui le tient jusqu’à la dernière page. Nous nous retrouvons face à un panel de frustrations sexuelles et mentales. La narratrice passe ainsi du rôle d’observatrice à celle d’actrice prise au milieu de toutes ces envies. L’intensité des regards provoque l’émergence de l’amour qui s’épanouit au milieu des grands espaces. La proximité des corps, quant à elle, amène la violence, qui est facilitée par les lieux clos. Parmi ces endroits, il y a bien sûr le café qui réunit toute la dualité des personnages et de leur relation. Tous les personnages sont amenés à se retrouve dans ce café, endroit clos dans lequel chacun essaye de faire bonne figure. Le roman passe ainsi de ce qui paraît à ce qui est.

Ce roman d’Ingrid Winterbach traduit par Pierre-Marie Finkelstein est publié chez Phébus au prix de 20.00€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s