Lazare mon amour

Ce livre aussi court que vibrant questionne une poétesse américaine, Sylvia Plath, reconnue pour son talent et son destin tragique (son suicide à 30 ans). Ce livre n’est pas une biographie.

Gwenaëlle Aubry essaye d’interroger la vie de cette femme et les besoins de cette artiste. Elle se base sur ses écrits, sur des photos, sur son journal intime et des éléments biographiques. Sylvia Plath intrigue du début jusqu’à la fin. Elle a beaucoup écrit, fait preuve d’une énergie folle qui semblait ne pas pouvoir être canalisée. Elle a aimé, elle a vécu, elle a créé,… Gwenaëlle Aubry nous livre la poétesse comme un tout indivisible.

Malgré les signes extérieurs du soit disant bonheur, ce texte questionne la capacité d’un être à se construire au milieu de cette joie, à vouloir écrire sa vie en dehors de la littérature. Ce livre se pose la question de l’équilibre d’une vie, de ce que l’on garde pour soi, de ce que l’on donne aux autres. Gwenaëlle Aubry arrive à concrétiser la vie d’une auteur, entre sa vie personnelle et son travail, son rythme professionnel.

Ce texte est passionnant car l’auteur arrive très simplement à dresser le portrait d’une femme qu’elle admire.

Lazare mon amour est publié chez L’iconoclaste au prix de 15.00€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s