Ressources Inhumaines

Ce premier roman nous embarque dans la vie d’une femme à deux périodes de sa carrière professionnelle. Dans la première partie, nous la découvrons jeune stagiaire textile, âgée de 20 ans, dans un hypermarché. La seconde partie se déroule 20 ans après. Tout au long de son histoire, elle restera sans prénom. Pour le lecteur, ce sera juste Elle.

Ce roman est une plongée dans la grande distribution, des réserves jusqu’aux caisses, de la coursive à la porte du bureau du directeur, en passant par la station service. C’est tout un monde que Frédéric Viguier nous raconte.

Le titre donne déjà un indice du traitement souhaité par l’auteur. Des personnages qui ne sont jamais nommés mais existent uniquement à travers leur titre et leur fonction dans la grande surface. Aucune interaction sincère entre les personnages mais des rapports de force. Quand une pointe de sincérité apparaît, c’est surtout signe que les personnages sont au bout de leur parcours et ne tardent pas à s’effondrer. La découverte de cet univers est grisante par les révélations qu’elle offre sur les coulisses d’un lieu considéré comme connu.

C’est une description glaçante et cruelle que dresse l’auteur, rappelant le ton dénonciateur de Zola dans Au bonheur des Dames. C’est dans la seconde partie, où Elle ose dévoiler ses sentiments et semble plus accessible, que la lecture devient moins évidente. La chute du personnage, peut-être parce qu’elle est trop attendue, n’est pas fracassante. Mais la toile de fond, que ce soit aujourd’hui ou il y a vingt ans, semble ne pas avoir changé. Au-delà de l’hypermarché, c’est le marché du travail et la qualité de ce monde qui sont complètement au coeur de ce premier roman.

Le roman de Frédéric Viguier est publié chez Albin Michel au prix de 19€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s