Retour à Berratham

C’est une pièce de théâtre sur le retour. Un jeune homme revient à Berratham, là où il y a eu la guerre et où il a aimé Katja qui attend son retour. Dès son arrivée, l’objectif est clair et simple : retrouver son amour et partir avec elle, loin de Berratham.

Dans cette pièce, l’omniprésence de la guerre – bien qu’elle soit passée – explique l’absence de dialogues. Sur scène, il faut imaginer les personnages en pleine action et le choeur qui nous décrit ce qui se passe. Comme une tragédie classique, il y a un choeur, des personnages, des témoins dont une seule est identifiée, c’est la mère de Katja. Ces témoins sont des morts, prisonniers d’un purgatoire et observateurs malgré eux du drame que connaît leur pays et que leurs proches subissent. C’est peut-être la guerre qui empêche leur repos.

La médiation par le choeur apporte une force incroyable à la transcription de cette réalité, à l’image de la puissance d’un fait divers raconté par des témoins. Cette pièce est une sorte de trait d’union entre la fiction (ici le modèle antique) et la réalité (ici un procédé journalistique un peu oublié aujourd’hui). Au fur et à mesure de son retour, le jeune homme découvre l’étendue de la destruction et le danger menaçant son amour. Cette violence complètement dissimulée transpire à chaque instant. Le texte pose la question du temps qu’il faut pour digérer une guerre et reprendre le cours de la vie. Ici, le jeune homme replonge dans une société plus proche des morts que des vivants.

Cette pièce de Laurent Mauvignier est publié aux Editions de Minuit au prix de 9.50€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s