Le lecteur inconstant

Ce journal intime de Carlos Liscano mêle des anecdotes touchantes et des considérations professionnelles, celles d’un écrivain ayant perdu le chemin de la fiction. Cette suite de notes et de réflexions commence par l’obsession de récupérer des documents détenus par l’Etat. Cet homme a été emprisonné de 1972 à 1985 par la dictature militaire uruguayenne. Pendant ces années, l’écriture et la construction romanesque l’ont sauvé et permis de trouver refuge dans la fiction. Aujourd’hui libre physiquement, il réalise qu’il ne peut plus écrire de fiction.

Il questionne alors tout ce qui l’a mené à l’écriture, au romanesque et devenir écrivain. Il passe en revue toutes les traces de littérature dans sa vie que ce soit dans les mots qui doivent retrouver leur importance que dans les raisons profondes qui mènent à consacrer sa vie à la littérature. C’est une plongée dans les traumatismes de l’emprisonnement et dans le plaisir de la création. Apparaît alors un mélange de plaisir et de chaos, de souffle et de pression dans la vie de cet homme. Sous cette idée classique d’angoisse de la page blanche, ce texte est très sensible. L’auteur devient une sorte de personnage ayant perdu le goût, incapable de se libérer et d’exprimer son esprit. Le métier d’écrivain devient un véritable artisanat avec des règles, un savoir-faire et un rythme. Liscano explique également la solution trouvée, celle du corbeau blanc, mythomane nourri par la fiction.
Ce roman, Vie du corbeau blanc, complète Le lecteur inconstant dans son édition chez 10/18 au prix de 8,10€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s