La renverse

Antoine travaille dans la librairie de Jacques. Il entretient une relation avec Chloé. Sa vie se fait au gré des vagues. Il vit au présent, ne pense pas au futur et surtout pas à son passé très pesant. Mais tout cet équilibre mental est bouleversé par l’annonce de la mort accidentelle de Jean-François Laborde. Sénateur, ancien ministre, cet homme explique l’exil d’Antoine de la ville de M, là où il est né, il a grandi et vu sa mère être adjointe municipale. Sa mère était une proche de Laborde, tellement proche qu’une liaison était sujette à ragot dans la petite ville, tellement proche qu’un scandale éclaboussant le maire ne pouvait qu’atteindre la mère d’Antoine. C’est ce fait divers, le scandale qui suivit, l’humiliation publique qui sont au coeur de l’exil d’Antoine.

Antoine est présenté dès les premières pages comme un personnage à côté. Il n’a pas vraiment d’objectif ni professionnel ni sentimental mais s’est trouvé un certain équilibre. Le lecteur le découvre exilé en Bretagne, loin de cette ville qu’il n’a fait que refuser. Le statut du protagoniste est très touchant. Il se sent poursuivi par son passé et par une certaine lâcheté. Il s’est protégé en prenant du recul, sur la ville, sur sa mère,… Par son regard très éloigné, nous découvrons un fait divers politique et médiatique. Mais les descriptions ne concernent que l’intimité des familles, celle d’Antoine, celle de Laborde. Ce sont les enfants qui sont les victimes. Le décalage entre les deux générations, celle de 1968 et celle désenchantée, celle qui a cru profiter du monde et celle qui ne veut pas des miettes, est très fort. Le roman perd un peu de son intensité dans des descriptions du paysage médiatico-politique. Le lecteur est vraiment entraîné par le mal-être des personnages. Ils essayent de fuir les naufrages, celui de la famille, de la ville, de la politique et quelque part de notre société. Ce livre fait l’éloge du courage et de l’action semblant fustiger la facilité du rôle de spectateur.

Ce roman d’Olivier Adam est publié chez Flammarion au prix de 19€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s