Birthright, tome 2, L’appel

Scénario de Joshua Williamson

Dessins d’Andrei Bressan

 Couleurs d’Adriano Lucas

Birthright c’est avant tout le basculement de la vie de toute une famille. Aaron doit occuper son fils cadet, Mikey pendant qu’une fête d’anniversaire se prépare. Ils se lancent une balle de baseball. Mais alors qu’Aaron est au téléphone avec sa femme, il réalise que son fils a disparu dans le bois. Un an passe, Mikey n’est toujours pas réapparu. Aaron a sombré dans l’alcool et sa femme l’a quitté. C’est la police qui les réunit car le sac de Mikey a été retrouvé. Ses empreintes ont même été reconnues sur un homme musclé aux allures de barbare médiéval. Cet homme d’une trentaine d’années serait tout simplement Mikey. Il explique qu’il a disparu dans le bois et s’est retrouvé dans un monde parallèle. Là-bas, il a été formé au combat pour détruire le mal absolu. S’en suit une folle aventure où ce guerrier essaye d’accomplir une mission sur Terre pour semble-t-il sauver l’humanité. Il ne peut compter que sur son père et son frère, tous les deux heureux de retrouver Mikey. Mais l’enfant qu’ils ont perdu est-il encore bien présent derrière cette armure et cette force herculéenne ?

001_069BIRTHRIGHT02.indd

Le tome 2 poursuit avec un rythme effréné cette aventure. Mikey et Brennan mènent ensemble la mission pour protéger la Terre. Ils sont recherchés par la police et par leurs parents encore marqués par la disparition de leur fils aîné. A cela s’ajoute une femme volante enceinte de Mikey et un esprit du mal qui habite le colosse aux pieds d’argile.

Les deux premiers tomes de Birthright allie la narration d’une aventure fantastique menée tambour battant et la description d’une forte profondeur sentimentale. Malgré les scènes d’action, on n’oublie pas le drame qui a détruit cette famille. Les deux auteurs arrivent à concilier les deux ambiances même au plus près des combats, très présents dans ce deuxième tome. La relation entre les deux frères et ce que réalise Brennan sur le passé de Mikey amène énormément de questions sur la vraie nature de toute cette histoire.

001_069BIRTHRIGHT02.indd

Les dessins d’Andrei Brennan sont époustouflants dans leur mise en scène, surtout la découverte de la violence par le jeune Mikey. En prononçant l’éclat de certaines couleurs, Brennan créé de vrais motifs qui ponctuent le récit.

Cette BD est publiée par Delcourt au prix de 16,50€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s