Stravaganza La reine au casque de fer

La paix semble régner dans le royaume d’Auroria. A sa tête, une reine au casque de fer, Viviane. Elle ne doit surtout pas le quitter et seul son plus proche entourage connaît son visage. Pourtant, la toute jeune reine aime sortir la nuit et montrer son visage à tout le monde. Mais un danger déséquilibre la situation. La reine doit alors défendre son peuple.

Stragavanza_planche1.jpg

Ce manga jongle entre l’aventure, la crise d’adolescence d’une femme supportant mal le protocole royal et des sous entendus pleins de sensualité. Ce manga est rythmé en jouant et s’amusant avec les codes. L’auteur ne perd jamais son histoire principale. Il rappelle tous les enjeux et a placé une dramaturgie très solide. Mais il se permet des parenthèses notamment comiques et sensuels avec la reine Viviane.

Stragavanza2_planche1.jpg

Le monde imaginaire est surprenant car l’auteur le relève au fur et à mesure. Il prend ainsi le temps de bien présenter son personnage principal et éviter de l’étouffer dans un univers fictionnel. Viviane est donc notre guide pour découvrir tout l’univers, tant les ennemis que les alliés. L’auteur joue avec un autre code, la présence féminine. Ce sont surtout des héroïnes courageuses et déterminées qui se retrouvent face à des grands singes poilus. Cette confrontation est sensuelle et l’auteur installe même un humour grivois.

Ce manga d’Akihito Tomi est publié par Casterman au prix de 8.45€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s