Filles des oiseaux 

Scénario et dessin de Florence Cestac

Dans les années soixante, Thérèse, à cause de son comportement, est internée au pensionnat des Oiseaux, un établissement pour jeunes filles tenu par des sœurs chanoinesses de saint Augustin. Elle y rencontre Marie-Colombe, personnalité qui dénote par son caractère. Les deux jeunes filles de 13 ans deviennent amies, découvrant leurs différences. L’une vient d’une famille très aisée vivant à Neuilly ; l’autre, d’une famille du coin, dans laquelle on est paysans depuis des générations. Les deux jeunes filles deviennent inséparables et font les 400 coups dans le vénérable pensionnat.

Page 5.jpg

Le premier tome de cette série nous plonge dans une époque engluée dans les différences sociales, dans un machisme institutionnelle. Florence Cestac s’en amuse et s’en émeut tout comme le lecteur. L’auteure traite également de l’adolescence et des premières étapes (les règles notamment). Les deux personnages féminins sont réjouissants par leur liberté de ton. Mais les familles, le pensionnat et toutes les conventions se rappellent à elles et les maltraitent. La violence de cette société est perceptible derrière les sourires et un certain je-m’en-foutisme. Cela renforce même l’émotion des situations. Le trait vif de Florence Cestac parvient toujours à donner du souffle à ses personnages et à transmettre une véritable sensibilité. Ces deux adolescentes sont particulièrement touchantes par la construction de leur personnalité, leur découverte de leur monde et la naissance de ce sentiment de révolte.

Cette BD est publiée par Dargaud au prix de 13,99€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s