33 révolutions

Un trentenaire cubain se morfond dans chaque moment de sa vie. Le boulot, son appartement, son présent sont gangrénés par le discours officiel et la pensée unique du régime. Le rhum, la salsa et quelques femmes ne parviennent pas à le soulager très longtemps. Au loin, la mer semble être son unique porte de sortie.

La patrie, cette chose étrangère qui exige la mort de ceux qui la composent, se dit-il. Une institution cernée par les ennemis, une paranoïaque permanente qui fait appel à nous. Nous lui devons tout. Notre obligation première, c’est elle. Sans elle, nous ne sommes rien, se dit-il. 

L’écriture du livre est à l’image de la construction en chapitres courts. L’auteur a retenu 33 moments de la vie de son protagoniste pour comprendre son désespoir. Le personnage est découpé, sa vie n’a pas de rythme d’ensemble et l’écriture est tranchante. Les mots sont choisis et résonnent très fortement car le mal être du personnage vient du mal-être de la société. Ce livre puissant est un manifeste politique fort et intelligent. Canek Sanchez Guevara parvient à mêler fiction et constat social. Son protagoniste réalise peu à peu ce qui lui manque et comprend son vide intérieur. Il devient un personnage profond et courageux qui se regarde en face et ose affronter cet univers. Pour décrire ce dernier, l’auteur martèle l’image de disques rayés qui remplacent les êtres. Ceux-là sont les grands absents autant du livre que de Cuba. Ce roman est riche de ses différents niveaux de lecture et toute la réussite vient de l’équilibre maîtrisé entre la fiction et le propos politique.

Ce texte est complété par des interview de l’auteur qui pose un regard très intéressant sur l’homme qui a immortalisé son nom et sur son combat politique.

Cet unique roman de Canek Sanchez Guevara, traduit par René Solis, est publié par Métailié au prix de 9€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s