Le testament de Marie

Une femme est entourée de deux hommes qui l’interrogent sur les événements des dernières semaines. Cela concerne son fils, ses actes en Palestine et son entourage. Cette femme nous livre sa version, son Évangile.

Ils croient que je ne comprends pas ce qui se trame dans le monde; ils croient que le sens de leurs questions m’échappe, que je ne perçois pas l’ombre de cruauté sur leur visage et l’exaspération dans leur voix chaque fois que j’évite de leur répondre, ou que je leur réponds d’une façon évasive qui ne mène à rien. Ou que je ne me souviens pas de ce dont ils aimeraient que je me souvienne. Ils sont trop enfermés dans leurs propres besoins, qui sont insatiables; trop abrutis aussi par les restes de cette terreur que nous avons tous subie pour comprendre qu’en réalité je me souviens de tout. 

L’exercice de ce livre est périlleux et réussi. Colm Tóibín parvient à faire parler Marie, mère de Jésus en déviant le principe des Évangiles. Il reprend bien entendu dans son texte les passages connus de la Passion du Christ. Mais avant et après, c’est la voix de cette femme, mère et épouse, qui s’exprime. Elle traite de tous les sujets, autant les idées de son fils que ce qui lui reste après la crucifixion. C’est une vision globale de ce monde qui nous est livrée. Le ton de confidence est dérangeant car il dénote des textes officiels. La fin expliquée en deux lignes apporte une autre dimension à l’ensemble du récit. L’émotion et la franchise, celle d’une femme qui a tout perdu, sont les piliers de ce texte où on retrouve la capacité de l’auteur à capter un personnage. Marie devient un vrai personnage, loin de l’icone dont Tóibín développe tous les questionnements. Ce livre est un vrai regard inquisiteur sur un moment figé de la Bible.

Ce livre, traduit par Anna Gibson, est publié par 10/18 au prix de 6.10€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s