Groenland Vertigo

Texte et dessin de Tanquerelle
C’est en haut d’un mât, en plein milieu du Groenland, que Georges-Benoît Jean raconte son histoire. Quelques mois auparavant, alors qu’il s’ennuyait devant sa feuille blanche, ce dessinateur maladroit et angoissé se lance dans une expédition scientifique danoise. Il découvre ainsi la mer, la navigation, les tours de garde, la cohabitation avec un artiste un peu fou et l’aventure arctique.
vertigfo.jpg

Cette BD mélange loufoquerie et aventure. Le protagoniste n’a rien d’un aventurier et se retrouve dans un terrain « miné » très rapidement. Dès le départ, on ne peut s’attendre qu’à des surprises et des gags. C’est justement ce qui arrive pour notre grand plaisir. L’auteur ménage très bien ses effets grâce à la horde de personnages secondaires. Chaque élément de cette histoire est un hommage à l’univers d’Hergé et de Tintin. Malgré cet hommage, rien de figé dans la narration. Les couleurs installent une ambiance très poétique, très douce. Ce contexte fait ressortir les caractères divers des personnages. Cette BD, inspirée de faits réels, parvient à trouver son équilibre entre le réalisme des situations et les personnalités loufoques.

Cette BD est publiée par Casterman au prix de 19€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s