Deathtopia tome 1

Texte et dessin de Yoshinobu Yamada

Kô Fujimura, un jeune homme de 19 ans, est admis aux urgences les yeux ensanglantés après avoir été renversé par une voiture. Les médecins parviennent à sauver sa vue, mais depuis l’opération, il voit trouble. Certains visages sont enfumés. Perturbé et complètement perdu, Kô se retrouve sous le feu d’une serial killeuse et de trois femmes flics, aussi jeunes qu’autoritaires.

deathtopia-planche-1.jpg

Le premier tome de ce manga nous plonge dans un univers parallèle, celui d’une véritable violence dont seraient responsables des êtres hors-norme. Le protagoniste est un jeune homme, innocent et vierge de tout, entouré de femmes entreprenantes (par leurs gestes, leurs corps et leur personnalité). Le scénario manipule très astucieusement le mystère qui entoure cette femme tueuse et l’avancée vers la vérité est prenante. Certaines scènes sont particulièrement réussies : Kô caché sur une scène de crime, comprenant son « pouvoir » et la terrible violence de son monde. Les scènes d’action sont trépidantes. En parallèle de cette histoire, l’auteur exploite visuellement les corps de ces personnages, rappelant l’obsession contemporaine de la perfection et du désir. Cela créé un climat de trouble très intéressant.

Ce manga est publié par Soleil au prix de 7.99€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s