Monsieur Han

La vie d’une maison est perturbée par la mort brutale bien qu’attendue d’un vieillard solitaire. La disparition de Monsieur Han mène au reste de sa vie, depuis ses études de médecine jusqu’à sa fuite vers la Corée du Sud.

Pour que la fillette souffre moins, le chirurgien lui fit une injection de morphine à proximité de la blessure. Il nettoya la plaie avec de la teinture d’iode puis fit une incision d’une bonne quinzaine de centimètres. La patiente s’agita faiblement un instant, mais ne fit bientôt plus aucun mouvement. L’entaille s’ouvrit toute grande comme un sac qui s’éventre. L’infirmière et l’assistant ligaturèrent les vaisseaux coupés et épongèrent la coulée de sang. A l’aide du tube élastique, le chirurgien évacua la sanie qui s’était accumulée autour des viscères. Un segment de l’intestin était devenu presque noir. Au milieu, un trou de la grosseur du pouce. Le chirurgien localisa l’éclat d’obus et l’extirpa à l’aide de sa pince : un morceau de métal, tranchant sur un côté. 

Ce roman, publié en 1970, est la vie d’un homme, celle d’un pays divisé et meurtri. Par une écriture fine et précise, l’auteur parvient à retranscrire l’errance d’un territoire, d’un peuple par le biais d’un homme. Ce Monsieur Han n’est pas un héros mais un homme a la part de son pays. Il ne représente rien mais sa vie nous fait comprendre les doutes, la violence, la pression et tout ce qui empêche l’émergence du courage, de la liberté et de l’humanité. Ces qualités deviennent vite impossible à atteindre dans le monde de Monsieur Han. Il fuit alors, non pour être libre, mais pour tenter de vivre. Ce roman est bouleversant par cette belle distillation de l’humanité.

Ce roman traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet est publié par Zulma au prix de 8.95€.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Kiba-chan dit :

    Très beau roman et un auteur incroyable !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s