Prends soin de toi

Histoire et dessin de Grégory Mardon

L’histoire commence par un crash et tout l’enjeu pour le protagoniste est de survivre à son « crash », la fin d’une histoire. Alors qu’il entreprend des travaux dans son nouvel appartement, il découvre une lettre d’amour cachée sous la moquette. Cette lettre est destinée à la précédente occupante de l’appartement, décédée depuis. Il décide alors de retrouver l’expéditeur pour lui expliquer ce qu’est devenu son amour.

prends soin 1.jpg

Cette BD prend le temps de la reconstruction. Le héros n’a plus rien et décide de se laisser guider par cette lettre. Il n’a aucune certitude et se lance dans une aventure hasardeuse. Cette idée illumine ce récit qui prend le temps laissant une belle place aux rencontres, aux observations. C’est une sorte d’errance qui régénère sans douleur mais avec un léger « agacement au niveau du cœur » (pour reprendre les mots des Demoiselles de Rochefort). Les couleurs, les dessins font penser à Étienne Davodeau, à cette délicatesse du regard et du croquis. Malgré ces belles qualités, le récit perd de son intensité avant d’être sauvé par une fin simple et touchante. Une BD qui ne tient pas toujours l’équilibre sur ce fil délicat.

Cette BD est publiée par Futuropolis au prix de 22€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s