Quelle chance ! Et autres nouvelles 

Cinq affaires, cinq crimes. Cinq portraits de drames, de psychologies et d’êtres malmenés. Il y a un couple embarrassé par un cadavre. Une tasse, objet de convoitises et de violence.

Pocol était colérique et brutal, il savait que c’était son capital. Tout monde avait déjà entendu l’histoire du restaurateur qui lui avait dit qu’il devait payer son repas. Ça c’était passé il y a quinze ans. Pocol ne connaissait pas le restaurateur, le restaurateur ne connaissait pas Pocol. Il avait balancé la commande contre le mur, était allé dans le coffre de sa voiture et en était revenu avec une batte de base-ball. Le restaurateur perdit l’usage de son œil droit, la date et le rien droit et passa le reste de sa vie dans un fauteuil roulant. Pocol fit condamné à huit ans de prison ferme pour tentative de meurtre.

Chacune de ces nouvelles est un régal. En quelques pages, l’auteur, ancien avocat pénaliste, raconte un fait divers, narre une intrigue policière, dresse un portrait et met en place un mystère. L’écriture est efficace sans se limiter à de pures descriptions. Le lecteur est saisi rapidement car il est placé à une certaine distance du mystère. Assez près pour voir à travers le brouillard et trop loin pour déceler les détails. Le lecteur devient spectateur impatient de connaître la fin. Au cours de chaque texte, le narrateur qu’on pense omniscient prend vie et part à l’histoire. Le lecteur se retrouve au cœur de l’action et des enjeux. Cette manière de mettre en scène est astucieuse et augmente le plaisir de lecture. Le lecteur éloigné se rapproche soudain de l’histoire au moment le plus palpitant.

Un recueil publié par Folio en édition bilingue au prix de 7,25€.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s