Détails d’Opalka

« Je travaille sur un artiste très étonnant, il écrit les nombres, 125 pages environ, ce sera un texte court, un aller-retour intime entre mon univers et le sien. » Ce « je » c’est Claudie Gallay qui dialogue au-delà du temps et des nombres avec Roman Opalka.

detailsMain.jpg

Claudie Gallay, dans ce roman captivant, nous parle avec sincérité et franchise d’un artiste qu’elle porte en elle. Sans faire de l’histoire de l’art ou de l’analyse, elle plonge dans l’oeuvre, les préoccupations et l’organisation de Roman Opalka (peintre franco-polonais, 1931-2011). Ce livre contient donc le travail, les envies, les angoisses de deux artistes qui ne se sont jamais rencontrés. Outre le grand talent de la romancière pour capter le quotidien et les détails (preuve en est avec son dernier roman, La Beauté des jours),  le thème principal est d’une richesse et d’une profondeur particulièrement séduisantes. Il s’agit du temps, mot qui tient autant de l’espoir que de la fatalité. Claudie Gallay ne fait pas de raccourci ou de simplification à ce propos. Elle explique très clairement qu’elle tente de comprendre le temps, ce qu’il peut raviver et user. Sur son chemin de recherche, elle a croisé Opalka qui, par ses nombres, a développé toute une palette d’oeuvres pour saisir le Temps. Son travail pictural, la précision du geste ainsi que l’usage de photographies et d’enregistrements sonores montrent toute la réflexion de l’artiste. La romancière parvient à se placer très humblement à ses côtés,  usant d’autres outils et surtout mue par une sensibilité propre. Cette rencontre fictive est un ouvrage qui nous déplace dans le travail artistique et dans le temps.

Ce roman est publié par Actes Sud au prix de 7,80€.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s