Soleil de nuit

Jon Hansen se retrouve dans un village de pêcheurs du Finnmark, à l’extrême nord de la Norvège. Son arrivée n’est pas complètement due au hasard. Il tente d’échapper à un puissant trafiquant de drogue qui veut absolument récupérer son argent.

Bobby était l’une des filles du parc du palais. Elle avait de longs cheveux bruns,
des yeux tendres et elle fumait du hasch. La description est très superficielle, certes,
mais ce sont les premières choses qui me viennent. Elle ne parlait pas tellement,
mais fumait beaucoup, et ça lui donnait le regard doux.
Nous étions assez semblables.

Racontée à la première personne, cette fuite nous colle au plus près d’un personnage semble-t-il complètement banal. Mais l’auteur développe toutes les facettes de ce protagoniste, notamment son passé, ce qui permet de comprendre les motifs de sa fuite et sa très grande solitude. L’histoire principale souffre d’une narration un peu bancale au milieu du roman. Autant le début est efficace et la fin suffocante, autant le milieu de l’histoire semble échappé à son auteur. Celui-ci porte son intérêt aux femmes qui entourent Jon Hansen, les amours déçues, sa fille en très grand danger et Lea qu’il vient tout juste de rencontrer. Les scènes entre cet homme et toutes ces femmes sont très touchantes car l’auteur prend le temps de développer la fragilité et la tendresse du fuyard. La construction alternée entre le polar et l’intime ne fonctionne pas toujours très bien. Notons la réussite, grâce à des descriptions précises et directes, de l’apogée de la fuite avec l’ingénieuse cachette de Jon. Ce chapitre saisit le lecteur et redonne une pression à la narration.

Ce roman de Jo Nesbo, traduit par Céline Romand-Monnier, est publié par Folio au prix de 7,25€.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s