L’esprit rouge. Antonin Artaud, un voyage mexicain

Un récit de Maximilien Le Roy

Dessins de Zéphir

Tout commence en janvier 1944, à Rodez. Antonin Artaud, auteur et acteur, est interné. Il passe son temps, ses nerfs, son esprit à dessiner, à créer des formes. Toutes ses créations restent très floues. L’histoire se poursuit par le voyage mené par Artaud au Mexique en 1937. Le lecteur passe ainsi des découvertes américaines d’Artaud à sa vie, quelques années plus tard, dans l’asile de Rodez. Artaud voulait ramener du Mexique des enseignements à l’Europe. Ce serait ces enseignements qui expliqueraient ses créations futures.

306418401.2.jpg

Cette BD puise sa force dans la personnalité complexe d’Antonin Artaud. Cet homme qui fait sans expliquer est fascinant. Nous ignorons ce qu’il attendait ou espérait du Mexique et encore plus ce qu’il en a ramené. Ce flou biographique aurait pu rendre maladroit un traitement trop explicatif ou lassante une interprétation trop contemplative. Les deux auteurs arrivent à mettre en scène la détermination de cet homme et arrive à percer un certain mystère. Antonin Artaud est avant tout un homme essayant de renouer avec l’humanité, d’accorder son esprit avec son corps (en arrêtant la drogue notamment). Finalement, cette BD est un parcours vers la liberté, vers l’épanouissement de l’être.

ESPRIT-ROUGE-L-5_WEB

Les dessins de Zéphir peuvent rebuter par leur brutalité mais au fur et à mesure des pages, on se laisse emporter par la sobriété visuelle. Avec quelques éléments, le dessinateur arrive à nous installer sur le paquebot menant à la terre rêvée, en pleine pampa ou à la table de Diego Rivera. Les couleurs sont ici d’autant plus importantes qu’elles nous indiquent l’état d’esprit d’Artaud, son dégoût du réel ou sa fuite dans le rêve d’opium. Les scènes dans l’asile, notamment les électrochocs, installent une violence sèche. Il semble que les choix tranchés des auteurs, d’essayer d’emporter le bloc Artaud, nous rapprochent de cet homme et de son esprit marqué au fer rouge.

Cette BD est publiée chez Futuropolis au prix de 21,90€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s