P’tite Pousse

Histoire et illustrations de Cécile Hudrisier

Une vieille dame a planté une graine dans un pot. De cette graine est née une petite fille, pas plus haute qu’un pouce. P’tite Pousse grandit et voudrait découvrir le monde. Par peur et pour la protéger, la vieille dame veut la garder chez elle. P’tite Pousse s’enfuit pour aller voir le monde.

S’inspirant de Poussette d’Andersen, Cécile Hudrisier signe un très joli conte. Le texte, très mélodique, suit la volonté d’indépendance de la petite fille. Cet enchaînement de rencontres l’a fait évoluer et réfléchir sur la notion de voyage et de liberté. Le texte est basé sur 2 idées : amour ne veut pas dire emprisonnement et être libre ne signifie pas ne pas s’installer. Face à ce beau texte, le crayonné établit l’histoire et toutes les envies du personnages passent par les couleurs légères et lumineuses. 

L’élément déclencheur de la fuite est réussi : il y a d’abord l’enfermement dans les mains de la vieille dame, la noix qui casse la vitre provoquant une ouverture et le course dehors au pied des herbes folles. Les images parlent alors tout de suite et on comprend la joie des rencontres alors. À noter des pages magnifiques : la naissance de P’tite Pousse, la découverte de la mare ou la sortie du terrier de la taupe. Une belle aventure, lumineuse et profonde. 

Cet album jeunesse est publié par Didier Jeunesse au prix de 12,90€.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s