Jugan

Jugan, c’est l’homme par qui le drame arrive. Jugan, c’est le monstre qui détruit tout sur son passage.

Cet homme a tellement marqué l’esprit du narrateur qu’il s’en souvient plusieurs années après. C’est pendant ses vacances à Paros, entouré de sa femme et de sa fille que le narrateur replonge dans ce passé sanglant. Tout le flash back est marqué par le traumatisme vécu par le narrateur.

A l’époque, il était un jeune enseignant à Noirbourg. Après avoir décrit le lieu, ses collègues notamment Clotilde Mauduit et les élèves, le narrateur revient plus longuement sur une jeune femme, Assia, estimable et remarquable par sa détermination. Cette jeune étudiante participe à l’aide aux devoirs dans l’établissement du narrateur. Tout l’environnement est déjà à fleur de peau. Une tension sociale, le déséquilibre des classes sont très perceptibles dans les premières pages de ce roman.

Ce qui semble tenir très difficilement est complètement renversé par l’arrivée de Joël Jugan, ancien leader d’Action Rouge, groupe d’extrême gauche. Il est décrit comme un monstre moral et physique. Il sort de prison et vient à Noirbourg, retrouve une ancienne camarade et disciple, Clotilde Mauduit. Celle-ci entièrement éprise et aveuglée accompagne Jugan dans la découverte de l’établissement. Le drame arrive quand Assia tombe sous le charme et l’escarcelle de Jugan.

Ce roman est prenant par la mise en place des éléments dramaturgiques : le lieu, les rapports sociaux et physiques, la violence et surtout les failles de chaque personnage. Certains dissimulent leurs faiblesses, d’autres tentent de les affronter. D’un fait divers, Jérôme Leroy installe une vraie tragédie. A la manière d’un Shakespeare, il a recours à une forme de magie noire. Dans ce roman, il y a ce que l’on peut voir et ce qui reste mystérieux.

Malheureusement, le développement et la conclusion de l’ensemble sont trop rapides pour être appréciés. L’auteur est envoûtant quand il prend et nous donne le temps de voir et ressentir les êtres.

Jugan de Jérôme Leroy est publié à La Table ronde au prix de 17€.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s