Un maillot pour l’Algérie

Scénario de GALIC et KRIS

Dessins de REY

Cet album s’inspire librement de la formation secrète de la première équipe nationale algérienne de Football. En 1958, en pleine guerre d’Algérie, douze footballeurs algériens et jouant en Première Division en France disparaissent mystérieusement. Ce fait est d’autant plus frappant que certains d’entre eux devraient participer, au sein de l’équipe de France, à la Coupe du Monde annoncée quelques mois plus tard. De l’enfance de certains de ces joueurs jusqu’à la déclaration d’indépendance en 1962, nous suivons le parcours de cette équipe qui, par ses victoires, lors des différentes tournées, et par sa pugnacité sportive se voulait l’étendard d’une nation et d’un pays, l’Algérie.

maillot 2.jpg

Cette BD est très réussie par sa maîtrise des trois récits, celui de l’Histoire (ici la Guerre d’Algérie), celui des histoires (les parcours personnels de ces footballeurs, parfois hésitants) et celui de ce sport. La narration est autant menée par  la nécessaire réussite de cette équipe que l’impatience des joueurs de voir la fin de cette guerre. Au-delà de leur idées indépendantistes, il y a chez ces joueurs l’envie de reprendre une vie normale comme joueur et comme homme. Chacun voit différemment le futur et cette intimité abordée subtilement bouleverse. Les auteurs s’intéressent particulièrement à quatre joueurs, les quatre de Sétif : Rachid Mekloufi (Saint Etienne), Mokhtar Arribi (FC Sète, Cannes, Entente sportive de Sétif), Amar Rouaï (entraîneur du MC Oran) et Adbelhamid Kermali (Olympique Lyonnais et sélectionneur de l’équipe d’Algérie). Cette attention permet d’apporter énormément d’humanité à cette BD. Ces hommes ne se veulent que footballeurs mais savent que leur jeu a un pouvoir incroyable. Encore faut-il briller sur le terrain? Chaque match devient un moyen de revendiquer encore plus haut et plus fort cette Algérie libre. Ce fait qui aurait pu être anecdotique est transcrit avec beaucoup de finesse par les trois auteurs.

maillot.jpg

Les dessins et les couleurs installent une ambiance particulière dans chaque lieu de compétition. Ce tour du monde qui pourrait avoir des airs de vacances se confronte très vite à la réalité. Des moments très forts émaillent le récit, comme celui où les douze joueurs s’arrêtent pour voir l’Algérie où ils n’ont pas le droit de rentrer. Ils se retrouvent devant des barbelés. La profonde tristesse se lit sur chaque visage. Cela symbolise la vraie réussite de cette bande dessinée, exprimer plusieurs voix très déterminées.

Un maillot pour l’Algérie  est publié dans la collection Aire Libre chez Dupuis au prix de 24€.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s